calcul

Home staging

Contrairement à la décoration, le home staging dépersonnalise pour se mettre du côté de l'acheteur, car c'est lui qu'il faut séduire.

 

L'ambiance doit rester neutre pour plaire au plus grand nombre, et se doit d'être chaleureuse.

 

Il faut supprimer le maximum d'éléments personnels qui vont détourner l'attention du visiteur de l'objectif principal de la visite : lui présenter un bien «neutre», il pourra s'y projeter facilement et cela l'incitera à faire la meilleure offre d'achat.

 

Le home staging, ce n'est pas faire de la rénovation. D'ailleurs, le propriétaire n'a souvent pas envie de vivre une phase de travaux alors qu'il est déjà stressé par la vente de son bien.

 

Il est vrai que parfois, un coup de blanc (ou beige ou gris clair) s'avère utile pour révéler le potentiel d'un espace.

 

Ce qui est sûr, c'est que le home staging permet de réduire la marge de négociation.

 

C'est d'ailleurs assez logique : l'acquéreur potentiel a moins de points négatifs sur lesquels s'appuyer pour négocier à la baisse, et il y a un nombre d'acquéreurs potentiels plus important. C'est l'éternelle loi de l'offre et de la demande.

 

Le home staging permet donc tout simplement d'atteindre l'unique but du propriétaire : Vendre ! Et dans les meilleures conditions possibles…

 

Le but du home staging n'est évidemment pas de dissimuler aux futurs acheteurs des défauts existants qui pourraient, à terme, leur causer du tort et engendrer des frais.

 

Le home staging sert au contraire à montrer, à valoriser les volumes, la circulation et la luminosité d'un bien.